Saint Tropez

À l’occasion de la cérémonie d’inauguration du temple romain de Diane de Pise, le chevalier Torpès (converti au christianisme par l’apôtre Saint Paul de Tarse dont il avait assuré la garde durant sa captivité à Rome) professe sa nouvelle foi en un seul dieu (christianisme) devant Néron qui attribue la création du monde à la déesse Diane (mythologie romaine).

L’empereur lui ordonne de chanter un hymne à la gloire de Diane mais Tropez refuse d’abjurer sa foi chrétienne. Néron furieux fait flageller le chevalier (selon la légende, la colonne à laquelle il est attaché se brise et tue son bourreau Satellicus), puis le livre aux fauves (un lion et un léopard qui se couchent à ses pieds), enfin le fait décapiter le 29 avril 68.

saint tropez

Selon la tradition, l’ami de Tropez, Andronic, recueille sa tête qui est vénérée au XIIIe siècle en l’église de San Rossore (Italie), près de Pise. Néron fait mettre son corps décapité dans une barque avec un coq et un chien chargés de le dépecer (selon un châtiment réservé habituellement aux parricides dont ces deux animaux sont les symboles).Le frêle esquif est livré au fleuve Arno sous le vent d’est puis aux caprices de la mer. La barque vient s’échouer le 17 mai 68 sur les plages d’« Héracléa » qui sera rebaptisé plus tard Saint-Tropez.

Caïus Torpetius est l’un des premiers martyrs chrétiens italien du Ier siècle, saint protecteur des marins et saint patron de Saint-Tropez.

Format 53 x 55 cm. Support bois. Egg tempera & feuilles d’or.

Tagged